A LA UNEActualitéEducationsocieteZiguinchor

Ziguinchor : Les étudiants renvoyés des écoles privées ont mis leur menace à exécution

Ils ont mis leur menace à exécution, ces étudiants du privé. Ce lundi matin du 3 novembre, dans la région de Ziguinchor, ils ont tenté de se faire entendre. Les étudiants renvoyés des universités et écoles privées du supérieur à cause de la dette que l’Etat doit à ces dernières ( à hauteur de 13 milliards de FCFA) ont envahi les rues pour vider leur colère.

Les manifestants ont perturbé tout le système dans cette localité en délogeant la quasi totalité des écoles. A l’image des étudiants de l’UCAD, ils ont brûlé des pneus et érigé des barricades avant de se faire disperser par la police.

Selon la RFM, certains d’entre eux ont été arrêtés. Ces étudiants qui ne comptent pas s’arrêter à ce jour préviennent d’aller plus loin si rien n’est fait d’ici là. « Si cela vaut de mourir, on va mourir. Le gouvernement ne nous considère pas, nous les étudiants orientés dans le privé. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page