A LA UNEActualitéDakarsociete

Ferdinand Coly se radicalise : « Je vais renoncer à ma nationalité sénégalaise, je n’en peux plus »

Le lion qui faisait partie de cette belle génération de football de 2000 finaliste de la coupe d’Afrique au Mali en et mondialiste en Corée feu ans plutard, Ferdinand Coly envisagede renoncer à sa nationalité sénégalaise.

Reconverti après sa carrière de footballeur dans les affaires, le rugueux latéral droit des Lions qui ont battu la France de Zinédine Zidane en match d’ouverture du mondial de 2002 s’est lié à une homme d’affaires sénégalais, Saliou Samb par ailleurs homme politique président du Conseil départemental de Mbour.

Un business qui n’a pas donné les résultats escomptés et Ferdinand Coly pense qu’il a été grugé dans cette affaire.

Le constat fait, l’ancien international va saisir justice pour obtenir réparation du préjudice subi par une plainte auprès du procureur de la République le 3 février 2015.

Lasse d’attendre depuis plus de six ans Ferdinand Coly est arrivé au bout de ses efforts au bout du tunnel parce que s’estimant lésé l’ancien footballeur est décidé à prendre la solution radicale. Renoncer à sa nationalité une bonne fois.

« J’ai entrepris cette démarche-là. Je vais renoncer à ma nationalité sénégalaise en rendant mon passeport et tous les documents nécessaires », informe l’ancien international dans un entretien avec Record.

Le Lion à la retraite clame qu’il n’a « pas d’état d’âme ». « Et je ne vais absolument rien regretter », martèle-t-il avant d’ajouter : « Mon statut et mon nom ne me permettent pas de faire certaines choses ou de verser dans la violence. Je me prépare à une action forte parce que je n’en peux plus. »

Si Ferdinand Coly en est arrivé à cette initiative extrême c’est qu’il est dépité par le différend qui l’oppose au président du Stade de Mbour, Saliou Samb, à propos d’un business d’usine de produits halieutiques, sur la Petite Côte, qui a fait faillite. Il accuse Samb de l’avoir plumé. Ce dernier réfute les accusations.

« La procédure judiciaire est longue, mais l’enquête est terminée, confie l’ancien footballeur. Le monsieur en question est sous contrôle judiciaire. Je crois en la justice de ce pays et j’ose espérer que le président de la République fera quelque chose dans ce sens. On parle d’émergence, mais on ne peut pas y arriver avec ce genre de comportement où il y a quelqu’un qui reste dans son coin pour volontairement bousiller l’emploi des jeunes et leur carrière. »

Aujourd’hui, l’objectif de Coly est de « prévenir les jeunes joueurs » qui voudraient investir au Sénégal. « Au mois de juin, notamment, j’aurais à intervenir auprès des joueurs, annonce-t-il. Je vais les sensibiliser par rapport à ce qui peut se passer ici pendant les investissements. Il y a beaucoup d’entre eux qui sont victimes de certaines choses ou qui risquent d’en être victimes. J’ai eu l’aval de la FSF (Fédération sénégalaise de football) pour alerter parce que tous ces joueurs ont envie d’investir ici. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page