A LA UNEActualitéSaint-Louis

Saint-Louis : Débat pour lutter contre les tares de la société

De Adama Sène, Correspondant TerangaNews à Saint-Louis 

Le  « père du scoutisme au Sénégal » proposé comme modèle à la jeunesse

Les populations surtout jeunes, traversent de durs moments et traînent de graves tares qui, si elles ne sont pas résolues peuvent mener le pays à des lendemains incertains. Raison pour laquelle, le mouvement des éclaireurs a saisi la célébration du centenaire de la naissance du père du  « scoutisme au Sénégal » comme prétexte pour faire connaitre à la jeunesse sénégalaise l’homme multidimensionnel qu’est Ousmane Thiané Sarr.

A en croire le président du comité d’organisation du centenaire, l’objectif visé via les différentes festivités est de permettre à  la jeunesse de notre pays de s’en servir comme modèle et repère. « Ousmane Thiané, vu son parcours et son œuvre est une parfaite illustration qui peut leur servir de modèle sur les plans du civisme, du patriotisme, de l’engagement au développement et de la culture. Car à l’heure des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, de l’incivisme notoire dans le pays, il est important pour notre jeunesse d’avoir un repère pour montrer son vraie  identité et ses propres valeurs» a déclaré Nasardine Aidara.

Pour le président du comité d’organisation du centenaire, le mouvement des éclaireurs est de la valeur ajoutée pour la jeunesse et le Sénégal en termes de valeurs. « Les débats qui occupent les places publiques sont souvent l‘insalubrité, l’indiscipline, l’intolérance, l’insécurité grandissante, entre autres. Heureusement toutes ces tares sont dépassées par notre mouvement par l’engagement de nos jeunes camarades parce que nous les inculquons des valeurs citoyennes, nous faisons qu’ils soient des patriotes, nous faisons qu’ils participent à des  camps sentiers à travers des constructions d’édifices publiques (écoles, cases de santé, etc) d’une manière bénévole pour le développement économique du pays. Le mouvement des éclaireurs forme également des responsables citoyens qui sont autonomes, solidaires et engagés. Autant de valeurs dont notre jeunesse a besoin et c’est là notre apport en tant que mouvement d’éducation » a soutenu M. Aidara. Avant d’ajouter que le choix de la capitale du Nord n’est pas fortuit pour fêter le 100e anniversaire de la naissance d’Ousmane Thiané Sar. Selon lui, durant toute sa vie, il a œuvré pour améliorer les conditions de vie et de travail  de ces concitoyens.

« Partout où il est passé, il s’est sacrifié pour le respect des droits de ces compatriotes mais également pour l’accomplissement de leurs devoirs. D’ailleurs il est le premier à introduire un moteur hors-bord dans une pirogue de pêche à Guet-Ndar, il est également le premier à installer une coopérative et une maison de pêcheurs dans son quartier natal » a conclu Nasardine Aidara.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page