A LA UNEActualitéinternationalpolitique

CEDEAO : Muhammadu Buhari appelle ses homologues chefs d’Etat à respecter la limite constitutionnelle de leur mandat

En marge de la 57éme Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de al Cédéao qui s’est tenue à Niamey au Niger ce lundi, le président du Nigéria, Muhammadu Buhari a a invité ses homologues chefs d’Etat au respect de la limite constitutionnelle de leur mandat, ceux après les propos polémiques de Umaro Sissoco Embalo. Des propos qui avait irrité le président Bissau-guinéen Alpha Condé nommément cité par Embalo de vouloir violer la constitution de son pays pour briguer un troisième mandat.

Fort de ce constat, « Il est important qu’en tant que dirigeants de nos différents États membres de la Cedeao, nous respections les dispositions constitutionnelles de nos pays, notamment en ce qui concerne la limitation des mandats. C’est un domaine qui génère des crises et des tensions politiques dans notre sous-région », a-t-il déclaré.

Et pour rappel, cette déclaration fait suite à la décision du président ivoirien Alassane Ouattara et du président guinéen Alpha Condé de se présenter pour un troisième mandat dans leurs pays respectifs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page