A LA UNEActualitéDakarMbour

Diass-Pôle urbain Dagga/Kholpa : Le collectif pour la défense des intérêts des villages impactés exige des autorités plus de transparence  

Pour le collectif pour la défense des intérêts des villages impactés par le Pôle urbain Dagga/Kholpa, les autorités locales n’ont pas tenu un langage de vérité concernant le Pôle Dagga/ Kholpa qui a coûté 1870 hectares à la population de Diass localité située dans le département de Mbour région de Thiès.

« Nous ne pouvons pas parler de ce problème sans pour autant indexer du doigts nos autorités locales, parce-que lors de notre rencontre, le président de la commission d’urbanisme de la mairie avait dit que : toutes les informations dont nous avions besoin, étaient disponibles chez nous. Mais une fois que nous avons vu la sortie du ministre octroyant 500 parcelles de terre à l’Apres, là ça devient sérieux. Donc nous nous disons qu’il y’a anguille sous roche », a constaté Alassane Diouf porte parole du jour du collectif.

Le collectif interpelle directement le président Macky Sall,  « nous interpellons le Directeur général du pôle du pôle, le ministre Abdou Karim Fofana mais surtout le président de la République Macky Sall. Parce-que nous population de Diass, nous ne pouvons pas vivre éternellement dans cette situation. Nous avons donné pour l’AIBD, nous avons donné des terres pour les usines nous avons donné pour les carrières. Aujourd’hui Pôle urbain Dagga Kholpa. Cette fois-ci on refuse catégoriquement ».

Pour rappel, nous avons appris hier jeudi, dans un communiqué de la corporation ( APRES) que : « le ministre Abdou Karim Fofana s’est engagé à accorder 500 parcelles sous la forme de Zac à Dagga/Kholpa afin de permettre d’aller plus vite. Ça permettra aux uns et aux autres de disposer de leur maison dans moins de deux ans « .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page